Acqua di Giò (EDT et EDP) : Vues sur la méditérranée

mercredi 23 août 2017
par  Lavinia

JPEG - 3.3 ko

Acqua di Giò (EDT)

Acqua di Giò repose sur une trame hespéridée et fruitée, aromatique, fleurie et boisée, le long de laquelle jouent les notes marines comme la mer vue des côtes méditerranéennes. L’eau de toilette s’ouvre, en effet, sur des notes de cologne classiques : du citron, de la bergamote et du romarin auxquelles de l’orange et de la mandarine, mais aussi du néroli et du jasmin, donnent un tour plus sucré qu’à l’accoutumée. On se situe alors dans un verger où souffle le vent marin, car on sent déjà le sel de la mer.


JPEG - 17 ko

Verger de Pantelleria



Selon la légende, cette eau de toilette fut inspirée à Giorgio Armani pendant ses vacances sur l’île de Pantelleria. Or celle-ci émergea de la côte africaine, il y a 200 000 ans dû à une éruption volcanique.


JPEG - 10.3 ko

Carte situant Pantelleria



Les Arabes cultivèrent cette terre noire en montant des murets de pierres laviques autour de chaque plan d’agrumes, de palmiers, de vignes et d’oliviers, afin de les protéger du vent. Aujourd’hui encore Pantelleria est un des premier producteur de câpres. Mais l’île n’en reste pas moins sauvage et ardue.


JPEG - 25.4 ko

Jardins arabes de Pantelleria



Avec Acqua di Giò, on sort d’ailleurs vite du verger et dominent alors nettement les notes salées du large adoucies par celles, synthétiques aussi, du cyclamen et d’une violette fruitée imitant la reseda odorata ou la mignonette. Ce sont là les fleurs qui poussent sur le pourtour méditerranéen.


JPEG - 16.5 ko

Cyclamens sauvages en Corse



Si des notes de rose et de pêche viennent leur prêter main forte, la noix de muscade et la coriandre leur donnent aussi un caractère légèrement épicé et poussiéreux. Tout est fait pour reproduire la senteur de la mer salée et de la chaleur de la végétation sauvage des rivages ensoleillés.


JPEG - 11 ko

Paysage de Pantelleria



En arrière plan, l’ambre, le patchouli et la mousse de chêne soutiennent les notes chaudes ; le cèdre et les muscs apportent douceur et propreté à la calone et aux notes marines. Dans ce genre aquatique, Acqua di Giò est peut-être le mieux équilibré et le plus poétique à cause des hespéridés et de l’ambre.


JPEG - 11.8 ko

Citrons de Pantelleria



Très populaire chez les hommes, les perfumistas l’ignorent royalement à cause de sa composition synthétique et de son rendu propre : des hespéridés et des herbes aromatiques avec des bois, peu en vogue chez ceux qui apprécient le parfum plutôt que les nettoyants ménagers. Pourtant, les notes de fond se révèlent très belles en fin d’évaporation, en phase avec cette végétation méditerranéenne.


JPEG - 11.1 ko

Les champs cultivés de Pantelleria



Cependant, quoi qu’on en pense, nous avons là l’un des standard de la parfumerie Pop créé en 1996 par Alberto Morillas déjà le co-auteur de CK One avec Harry Fremont. Si Acqua di Giò n’a rien d’un parfum naturel comme le vantent les arguments de vente, il correspond à un fantasme largement partagé, celui de l’île méditerranéenne de la virilité des hommes qui travaillent la mer et ses rivages rocailleux.


JPEG - 10.3 ko

Abords du port Pantelleria



Ce n’est peut-être pas du grand art mais il y a là quelque chose d’authentique. La calone, avec son odeur agressive, s’équilibre mieux avec les agrumes et les épices d’Acqua di Giò que les fleurs et fruits sucrés de L’eau d’Issey, composée par Jacques Cavalier en 1992, avec sa pivoine, son freesia et ses melons. Toutefois, à mon nez, cette molécule trop forte interdit à la fraîcheur du large d’accéder à sa pleine beauté.


JPEG - 3.3 ko

Abords du port Pantelleia



Notes de tête :

Orange, bergamote, mandarine, citron, citron vert, jasmin, néroli, Romarin

Notes de cœur :

Cyclamen, Noix de muscade, Reseda Odorata (Mignonette), Coriandre, Freesia, Notes marines, Pêche, Hyacinthe, Rose, Jasmin, Calone

Notes de fond :

Ambre, Patchouli, Mousse de chêne, Cèdre et Muscs




JPEG - 4.8 ko

Acqua di Giò (EDP) d’Armani

JPEG - 4.5 ko

Bergamote



Il y avait pourtant une belle idée en germe dans l’eau de toilette Acqua di Giò. En 2015, Morillas revient, presque vingt ans plus tard, avec la version parfum, Acqua di Giò. Le thème diffère : il ne s’agit plus de la Méditerranée vue de la terre, mais de la rencontre de cette mer et les rochers noirs de la côte. Le parfum débute avec des notes marines moins dures ainsi que de la bergamote.


JPEG - 7.5 ko

La mer à Pantelleria



Puis viennent les senteurs du maquis : du géranium, du romarin et de la sauge. Enfin, la base de patchouli et d’encens touche toutes les notes, ce qui donne, au final, une impression d’encens frais, fleuri, acide et salé. En misant sur plus de simplicité et moins de notes florales synthétiques, très présentes à la fois dans L’eau d’Issey et le premier Acqua di Giò, Morillas réinvente la fraîcheur en lui donnant la noirceur de l’encens et le vert foncé du patchouli, évoquant les algues desséchées accrochées aux rochers sauvages de Pantelleria.


JPEG - 4 ko

La côte noire de Pantelleria



A vrai dire, cette idée d’utiliser l’encens afin d’évoquer des rochers humides n’est nouvelle : en 1978, Serge Kalougine l’inaugura dans L’eau Trois de Diptyque où il convoqua des résines, des bois et des herbes aromatiques pour dépeindre les mousses, les herbes amères et les rochers glissants. Seulement Morillas exploite la même idée au service des rochers de bord de mers et des embruns. Le salé ne s’équilibre pas donc avec le sucré, car, mise à part la touche de géranium, les notes marines se marient avec des herbes et résines parfumées, ce qui donne une note d’encens très doux relevé d’un peu de sel.


JPEG - 9.3 ko

Le vert, le bleu et le noir à Pantelleria



Notes de tête :

Notes marines et Bergamote

Notes de cœur :

Géranium, Romarin et Sauge

Notes de fond :

Patchouli et Encens


Commentaires