Pour homme d’Azzaro (1990-2 et actuel)

mardi 16 mai 2017
par  Lavinia

Pour Homme d’Azzarro (1990-2)


Selon les dires, trois cent vingt ingrédients entrent dans la composition de l’Azzaro Pour un Homme d’avant les reformulations de 1997 et de 2010. Pourtant, le rendu est lisse à tel point que les notes ne ressortent pas très nettement. Mais pas méprise : cette eau de toilette dégage une senteur qu’omnipotente de lavande, d’herbes amères, d’épices et de mousse à raser. A sa sortie, en 1978, Azzaro Pour homme se situait en phase avec le courant des parfums de puissance d’une popularité incontestée à l’époque. Il paraît que les hommes se l’arrachaient.


Lavande fine


Pourtant, ce produit faillit bien ne pas voir le jour. Richard Wirtz y travailla d’après une idée qu’il eut avec Loris Azzaro, mais le perfectionnisme du parfumeur décourageait ses collaborateurs, Gerrit Van Longchem et Gérard Delcour, et le couturier pour femme qu’était Azzaro montra lui-même des réticences à lancer une fragrance masculine. Heureusement, une nouvelle collaboration avec Gérard Anthony et Martin Heiddenreich donna satisfaction à Richard Wirtz, car l’eau de toilette eut un succès immédiat.


Affiche publicitaire de 1978


On peut attribuer cet engouement au fait que le produit d’Azzaro, conçu afin détrôner Pour Homme de Paco Rabanne, la référence en parfumerie masculine populaire de l’époque, s’avéra meilleur, parce que plus raffiné. Dès l’ouverture, la lavande, le géranium et le petit grain se mêlent à une note d’anis, de carvi et de bergamote. L’accord se révèle montant et épicé, marqué par le petit grain pétillant et amer, ainsi que le carvi qui renforce la signature anisé, aromatique et poivrée de la fragrance, et lui apporte des relents de cumin.


Bigaradier : le petite grain est un distillat de ces fleurs, feuilles ou branchettes

Carvi : graines


Par la suite, les notes de cœur boisées retiennent tous ces arômes, alors que la cardamone, le basilic et les baies de genévrier entrent aussi en scène.


Baies de genévrier


La mousse de chêne, teintée de santal, de vétiver et de patchouli domine, mais l’odeur de la lavande persiste. De plus, une coulée de bergamote et de citron, en association avec les baies de genévrier, rappellent l’odeur d’un gin bien frappé, distillé en présence de genièvre, de coriandre, d’écorces d’agrumes et d’anis.

Gin

Aussi des arômes frais traversent-ils la lourdeur des bois et donnent un caractère unique à la fragrance : une texture dense, plutôt terreuse, remplie d’une multitude d’arômes difficiles à discerner, comme le son des instruments jouant une musique saturée comme celle des Who.


The Who, Who are you ? (Album de 1978)


Dans un même mouvement, la senteur savonneuse, caractéristique des fougères de l’époque, émerge elle aussi de façon distincte et imprègne l’eau de toilette jusqu’au bout de l’évaporation. Globalement, Pour Homme d’Azzaro se révèle assez linéaire et surtout centré sur ses notes de cœur très puissantes. Toutefois, les notes de fond, principalement de l’ambre et de l’ambre gris, lui ajoutent un petit côté vanillé et salé, ainsi qu’un faux air de parfum oriental avec son accord ambré.


Ambre gris


En résumé, Pour Homme reste une fragrance masculine bien trempée avec juste ce qu’il faut de vulgarité pour compter parmi les fougères rappelant immanquablement la crème à raser. C’est cette appartenance indiscutable aux parfums machos qui rend son brin d’originalité si savoureux : l’homme qui porte Azzaro n’est pas une brute épaisse. Pour une fois, le marketing l’a bien compris : « Un parfum pour les hommes qui aiment les femmes qui aiment les hommes » signifie que le faux macho veut plaire aux femmes qui apprécient ses dehors masculins, comme les femmes ont souvent envie, elles aussi, d’être admirées pour leur féminité.


Affiche publicitaire


Mais tout ceci n’est que jeu de surface : questions de parfums et de peaux, bref de chimie si l’on veut, non de fond très sérieux. Pour Homme a l’humour un peu lourd de ceux qui assument leurs grosses vannes avec autodérision. Il se porte en petites touches par temps frais sans distinction de sexe. Car Pour Homme amuse aussi sur une femme : aime-t-elle les femmes qui aiment les hommes ou fait-elle, au contraire, un clin d’œil aux hommes qui aiment les femmes qui les aiment tant qu’elles empruntent leurs parfums et gardent leur odeur de mousse de chêne bien amère ?


Absolue de mousse de chêne (zayataroma.com)


Notes de tête :

Lavande, Géranium de Bourbon, Petit Grain, Carvi, Cumin, Sauge Sclarée, Anis, Bergamote et Citron

Notes de cœur :

Bois de santal, Mousse de chêne, Vétiver, Patchouli, Cardamone, Basilic et Baies de genévrier

Notes de fond :

Ambre, Ambre Gris, Cuir, Fève de tonka, Ambre, Musc et Mousse de chêne.


Azzaro Pour Homme (reformulation de 2010)


Il y eut deux reformulations d’Azzaro Pour Homme l’une en 1997, l’autre en 2010. Je parlerai uniquement de la deuxième car je ne possède pas le flacon de la fin des années 90s. Azzaro est encore Azzaro, mais la nouvelle version est bien plus fraîche et moins épicée. Contrairement à Gianni Bertetti sur Raiders of the Lost Scent, je ne trouve pas la nouvelle version plus rude et globalement moins aromatique avec des aspérités amères moins bien mélangées aux notes plus douces.


Verre de gin bien frappé


Au contraire, Azzaro Pour Homme est aujourd’hui moins puissant, moins amer, plus doux et plus lisse. Dans ce sens la reformulation est réussie : l’eau de toilette garde son caractère, mais devient plus facilement mettable, alors que le vintage ne s’applique que par petites touches dans un monde où les parfums de puissance ont largement disparu. L’affiche publicitaire garde le même esprit, mais un doux baiser remplace l’étreinte fougueuse.


Publicité actuelle


L’ouverture n’est plus aussi explosive. Je détecte beaucoup de citron et peut-être de la bergamote fractionnée, la seule permise aujourd’hui, dont l’odeur affaiblie a du mal à rivaliser avec le citron. Cette note hespéridée beaucoup plus claire et moins pétillante que celle du vintage est immédiatement rejointe par des herbes aromatiques et du basilic.


Citrons sur l’arbre


Quant aux épices, la cannelle remplace le cumin et la cardamone, ce qui donne un ensemble plus doux. La lavande, le géranium, un peu d’œillet (eugénol) et même une note de violette émergent distinctement bien que le mélange soit homogène. L’eau de toilette en devient plus fleurie et légère tout en restant costaude.


Cannelle

Œillet au jardin


De plus, s’il s’agit toujours d’un fougère aromatique, le tour savonneux, pris par cette famille de parfums dans les années 50 jusqu’aux années 70, s’atténue au profit du citron, des plantes aromatiques et des fleurs. La délicieuse note anisée est toujours là et prend même plus de relief aux côtés de la coumarine. Je ne sais si les baies de genévrier entrent encore dans la danse, tant le mélange est lisse, mais, décidément, Azzaro pour Homme a encore des relents d’apéritif amer.


Anis étoilée


Enfin, bien que présente, la mousse de chêne se révèle moins âpre. Généralement, les notes boisées paraissent plus propres et légères, bien qu’encore terreuses, penchant du côté du vétiver ou du santal australien, voire du polysantal, plutôt que du patchouli, ou alors celui-ci est utilisé à plus faible dose que d’antan. De l’ambre et de la coumarine viennent encore parfaire le tout, mais l’essentiel reste les notes de cœur dans lesquelles les notes de tête s’imbriquent à tel point que l’eau de toilette est quasiment linéaire.


Violette dans les bois


Cette nouvelle version d’Azzaro Pour Homme, allégée, est plus polyvalente que la première formule. Le temps n’a pas besoin d’être très frais pour le porter. En outre, il ne s’agit plus d’une fragrance masculine un brin vulgaire et provocante par sa lourdeur. Sa tenue reste bonne, mais son sillage n’est pas détonnant. N’importe qui n’importe où peut en mettre sans crainte. Même si l’effet d’ensemble reste amer, aromatique et terreux, il est aussi très citronnée et assez subtil pour ne déranger personne.


Bois de santal


Notes de tête :

Citron, Bergamote, Herbes de Provence, Lavande et Géranium

Notes de cœur :

Citron, Cannelle, Basilic, Œillet, Violette et Mousse de chêne

Notes de fond :

Ambre et Coumarine


Commentaires